Le mot du jour franco-autrichien
 

BALKONIEN

 

 

 

 

vacances en Balconie

 

 

 

le balcon de Juliette
à Vérone

 

 

 

balcon rustique,
en bois
(Großlobming / Styrie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire apparaître la traduction des mots soulignés •• Ca fonctionne ? Parfait ! ••, placez le curseur dessus (ou le doigt, si vous utilisez une tablette ou un smartphone)
 

"Balkonien, Bergsteigen oder Balkan – wie sieht der Sommerurlaub 2020 aus?" (article)

A quoi vont ressembler les vacances cet été ? Séjour en Balconie, dans les Balkans ou balades en montagne ? Que ce soit •• que ce soit... ou... : ob... oder... •• pour des raisons sanitaires ou économiques, Balkonien sera probablement cette année la destination de vacances de nombreux d'entre nous.


Le néologisme Balkonien, apparu (probablement à Berlin) au début des années 1930, est créé sur le modèle des noms de pays en "-ien" (comme Italien, Slowenien, Kroatien...) et rappelle - par la pointe d'autodérision •• ein Hauch Selbstironie schwingt mit •• (1) qu'il comporte - le fameux Kakanien (2) imaginé par Robert Musil quelques années auparavant.

Le début des années 1930 - tout comme la première année de la décennie 2020 - est marqué par la crise : pas sanitaire (la "grippe espagnole" a disparu en 1920) mais économique. Balkonien, ce pays imaginaire - modeste •• bescheiden •• destination de vacances en période de crise et d'insécurité - se cantonne •• sich auf etw. beschränken, reduziert sein •• à quelques m² de balcon ou de terrasse.


En français, on voit  depuis quelques années apparaître les expressions "vacances en Balconie" ou "à Balconville", mais ces néologismes sont plus répandus en Suisse et au Québec qu'en France.

Les anglophones, eux, ont inventé les mots-valises •• Kofferwort •• (3) "staycation" et holistay. Popularisés au moment de la crise financière de 2007-2010, ils sont réapparus avec le Covid-19.


Espérons que le terme "Balconie" ne sera plus d'actualité l'été prochain (en raison de la disparition de la pandémie). C'est donc maintenant l'occasion ou jamais •• jetzt oder nie! •• de nous pencher sur •• sich mit etw. auseinandersetzen, befassen •• l'origine du mot balcon.

Vous ne serez pas étonné d'apprendre qu'il vient d'un pays dont le climat est suffisamment clément •• mild •• une bonne partie de l'année pour permettre à ses habitants de goûter •• genießen •• aux plaisirs de ces mini-jardins suspendus, vérandas et autres loggias (4). Oui, comme la loggia, le mot balcon vient de l'italien, mais il possède une origine germanique puisqu'il a été emprunté au langobard (5) balko qui a donné balko en ancien haut allemand et Balken (poutre, traverse, barre) en allemand moderne.

Selon l'étymologie, le balcon, plateforme faisant saillie sur •• einen Vorsprung bilden, auskragen ••  la façade d'un bâtiment, repose •• stehen, ruhen •• donc sur des poutres, des traverses.


Attention, cependant, à ne pas interpréter le mot de travers •• verkehrt, falsch •• ! Si une femme, qui est en train de prendre un bain de soleil en petite tenue •• = être en tenue légère : sehr wenig anhaben •• sur son balcon, entend un voisin s'exclamer "Il y a du monde au balcon !", cela signifie en allemand "Sie hat viel Holz vor der Hütte". L'expression désigne donc une femme à la poitrine "généreuse •• üppig •• ".
 

     Pour être au courant


1- Vive l'été à Balconville ! On a beau •• noch so sehr etw. tun mögen…, es hilft nicht •• nous vanter •• anpreisen •• le charme des vacances en Balconie, la plupart des articles publiés à ce sujet suggèrent cependant que ce n'est qu'un pis aller •• Notlösung, Verlegenheitslösung •• , une solution à laquelle les vacanciers ont recours faute de mieux •• wohl oder übel, in Ermangelung einer Besseren Lösung •• .

2- Dans "L'homme sans qualités" / "Der Mann ohne Eigenschaften", publié en 1928, Robert Musil invente le terme "Kakanien" à partir de l'acronyme k. und k. (kaiserlich und königlich) pour désigner l'Autriche-Hongrie.

3- staycation (composé de : stay (at home) + vacation) est attesté pour la première fois en 1944 (dans le Cincinnati Enquirer) ; holistay (holiday + stay) est plus récent : il n'apparaît qu'en 2003 (article de Terry Massey dans The Sun News).
Version italienne des "vacances en Balconie" :
- Dove passerete le vostre vacanze? Al mare? In montagna? In campagna?
- Noi, le passiamo a Castò, provincia di Caresto
.

4-
• loggia
est attesté en italien depuis le XIIIe siècle dans le sens de "galerie ouverte à colonnes, ordinairement construite sur un côté des palais italiens pour servir de lieu de loisir" (CNRTL)... mais le terme a été emprunté au français "loge". Voilà encore un exemple de "réemprunt •• Rückentlehnung •• ".
• véranda vient du portugais varanda (balcon, balustrade) → par l'intermédiaire du hindi varandā → passé en anglais au début du XVIIIe siècle sous la forme verandah. Pour certains lexicologues, il dériverait du latin "vara" qui signifie "poutre, traverse, barre"..., c'est-à-dire "Balken". 
• L'allemand Balkon a été emprunté au XVIIIe siècle ← au français balcon ← italien balcone ← longobard balko → allemand Balken.

5- le longobard (langobardisch) était une langue germanique parlée par le peuple des Lombards (venus de la Baltique) installés dans le nord de l'Italie au VIe siècle, une région devenue (en partie) la Lombardie.

la vie de patachon, c'est cool ! cluster et Corona

Une question à poser ou un commentaire à faire ?   Précision - Les mots traduits
figurent sous leur forme de base :
infinitif pour les verbes ;
singulier pour les substantifs ;
masculin singulier pour les adjectifs.

Liste chronologique
"Mot du jour"