Le mot du jour franco-autrichien
 

MARCHE

 

 

Quel est le rapport entre la Styrie et LREM ?

LREM est le sigle de La République En marche, parti fondé Emmanuel Macron, le nouveau président de la République française.
La Styrie est appelée Steiermark en allemand, "marche de Styrie".

Mais existe-t-il un lien étymologique entre le verbe marcher (zu Fuß gehen) et la marche (Mark) ?

Le verbe marcher vient de l’ancien bas francique markôn qui signifie "marquer, imprimer un pas (einen Fußabdruck hinterlassen), fouler aux pieds (mit den Füßen treten)".

Marcôn (notons en passant que c’est une anagramme de Macron...), le verbe qui en dérive en ancien haut allemand, signifie "limiter, fixer, mettre des bornes, marquer".

En latin médiéval, marca (qui a donné Mark en allemand et marche en français) désigne une limite, une frontière et, par extension, une province frontalière qui est particulièrement exposée en temps de guerre.

On retrouve la même idée en vieux norrois, langue dans laquelle mark signifie également terre frontalière, marge (Rand). Le Danemark constituait au Haut-Moyen-âge une des marches du nord de l’empire.

Dans les pays slaves, c’est le mot "krai" qui désigne la limite, la région frontière : une racine que l’on retrouve dans le nom de l’Ukraine.

Ces régions situées en bordure d’un pays étranger, les marches avait une fonction défensive particulièrement importante. La Styrie, par exemple, était un poste avancé (Vorposten) du Saint Empire à la frontière avec les Hongrois et les Slaves. Au 9e siècle, elle faisait partie de la marche de Karantanie et de la marche de Pannonie.

Créées par Charlemagne, les marches étaient dirigées par un gouverneur militaire aux pouvoirs très étendus : en cas de besoin, il pouvait lever une armée (den Heerbann innehaben) sans attendre l’ordre du roi ou de l’empereur. Ainsi, il pouvait réagir rapidement lorsque la "marche" était menacée d’invasion.

Dans l’espace germanique, ce gouverneur était appelé un Markgraf (littéralement comte de la marche), ce qui a été traduit par margrave en français. Le gouverneur des marches françaises - comme celle de Bretagne, par ex. - était un marquis.

Avec le temps, le marquisat est devenu un titre de noblesse héréditaire (vererblich) comme les autres, situé dans la hiérarchie entre le titre de duc et celui de comte. Ayant perdu ses fonctions militaires, il a même été attribué à des femmes : plusieurs maîtresses royales se sont vu décerner ce titre, comme la marquise de Montespan, la marquise de Maintenon ou la marquise de Pompadour.

Le fil de la vie   Le butin de la ruche... de Paris à Graz 

Une question à poser ou un commentaire à faire ?   Précision - Les mots traduits
figurent sous leur forme de base :
infinitif pour les verbes ;
singulier pour les substantifs ;
masculin singulier pour les adjectifs.

Liste alphabétique
"Mot du jour"