Le mot du jour franco-autrichien
 

VENT debout

Pour faire apparaître la traduction des mots soulignés •• Ca fonctionne ? Parfait ! ••, placez le curseur dessus (ou le doigt, si vous utilisez une tablette ou un smartphone)
 

Une partie de la majorité vent debout contre le tracking - ou le traçage...

Cette métaphore empruntée à la navigation à voile est très à la mode dans le jargon médiatique : elle y est employée dans le sens de "être farouchement •• sehr heftig •• opposé à qc", "monter aux barricades". Exemples :

- Lycée de l'Elorn de Landerneau - Les syndicats d'enseignants vent debout contre la reprise •• Wiederaufnahme •• des cours.
- Calamane, près de Cahors - Un collectif vent debout contre l'implantation •• Aufstellung, Montage •• d'une antenne relais.

Or, l'expression est chaque fois employée à contresens •• Sinnwidrigkeit •• : en effet, dans le contexte nautique, un bateau qui est "vent debout" se trouve face à un vent contraire qui l'empêche d'avancer. Pour poursuivre la route fixée, il faut louvoyer •• gegen den Wind ankreuzen ••  *, c'est-à-dire naviguer en zigzag. C'est une manœuvre d'esquive •• Ausweichen •• face à un adversaire plus fort que soi.

Pour reprendre un des titres d'article ci-dessus, cela voudrait dire par exemple que le collectif •• Bürgerinitiative •• qui s'oppose à l'implantation d'une antenne relais •• Funkantenne •• est impuissant •• ohnmächtig, machtlos •• à l'empêcher, sauf si, peut-être, comme le navire qui louvoie •• au sens figure : lavieren, ausweichen •• , il abandonne sa stratégie d'opposition frontale (au vent contraire) et adopte des moyens détournés •• Umwege •• pour atteindre son but.

L'expression équivalente en allemand "Sturm laufen gegen etw." est beaucoup plus appropriée •• passend, geeignet •• : le mot Sturm n'y est pas employé au sens de tempête (en mer ou sur terre). Ce n'est pas de l'art nautique, mais de l'art militaire et en particulier de celui du siège •• Belagerung •• que vient la formule.

Pour en revenir à l'exemple des syndicats d'enseignants, cela signifie que leurs protestations et leurs attaques contre la reprise des cours après le déconfinement •• Aufhebung der Ausgangsbeschränkungen •• sont comparées à l'assaut •• Sturmangriff, Stürmen •• donné contre une forteresse •• Festung •• , en l'occurrence •• im vorliegenden Fall •• celle de l'Education nationale - qu'on surnomme "le mammouth" **

 

     Pour être au courant

* louvoyer et lavieren sont tous les deux employés au sens propre (naviguer en zigzag) et au sens figuré (esquiver) et ils ont la même origine, à savoir le moyen bas-allemand lôf (côté du vent sur un navire). Le mot est toujours utilisé - sous la forme "lof" en français et "luf" en allemand - dans le même sens : "aller au lof, venir au lof" sont synonymes de "naviguer au plus près du vent".


** le mammouth -  En 1997, alors qu'il était ministre de l’Éducation nationale, Claude Allègre,  a comparé la lourdeur •• Trägheit •• et la taille de son administration à celle d’un mammouth... qu'il comptait bien "dégraisser •• verschlanken, abspecken, abbauen •• ", c'est-à-dire qu'il envisageait •• planen, vorhaben, in •• de "prendre des mesures d'ajustement •• Anpassung •• des effectifs" comme on dit en français politiquement correct, un euphémisme  qui équivaut •• entsprechen, heißen, bedeuten •• à "procéder à des licenciements •• Kündigungen durchführen, vornehmen •• ".

repos éternel au cimetière ? il ne faut pas se tromper dans ses calculs

Une question à poser ou un commentaire à faire ?   Précision - Les mots traduits
figurent sous leur forme de base :
infinitif pour les verbes ;
singulier pour les substantifs ;
masculin singulier pour les adjectifs.

Liste chronologique
"Mot du jour"