Bûche de Noël
marron-chocolat

sans cuisson


A l'origine de ce dessert traditionnel,
on trouve bien sûr une vraie bûche en bois : un gros tronc d'arbre (fruitier, de préférence) qu'on faisait brûler dans l'âtre la nuit de Noël et qui devait se consumer au moins pendant trois jours
(et si possible jusqu'à l'Epiphanie).
En Provence, elle était bénie par le chef de famille et allumée par le plus jeune.
Les tisons étaient conservés pour préserver la maison de la foudre
et prémunir les hommes et le bétail
contre les maladies.
Les cendres étaient répandues dans les champs pour les fertiliser.

Avec la disparition des grandes cheminées, la tradition de la bûche a été "recyclée" : à partir du début du XXe siècle, elle prend la forme d'un dessert, rappelant plus ou moins l'aspect d'un tronc d'arbre.

Ingrédients (pour 8 personnes) :

- 500 g de marrons au naturel (en purée ou entiers)
- 200 g de chocolat à pâtisser (Kochschokolade)
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre glace (Staubzucker)
- 1 dl d'alcool (de la vodka ou du whisky pour un goût plus neutre ;
du rhum, si on préfère un goût plus prononcé)

 

Préparation :

- Faire fondre le chocolat et le beurre
(au bain-marie ou au micro-ondes)
- Ajouter les marrons en purée

- Mélanger avec le sucre
- Ajouter l'alcool
- Mélanger le tout pour obtenir une pâte homogène

Verser dans un moule à cake (Kastenform) tapissé de papier sulfurisé (Backpapier) ou de film étirable (Frischhaltefolie)

 

Pas de cuisson

 

Mettez la bûche au frigo pour au moins deux heures.
Il est préférable de la préparer plusieurs jours à l'avance.

Avant de servir la bûche, on peut strier sa surface avec une fourchette pour imiter le bois, et la décorer.

En variant la décoration, on peut la servir aussi bien à Noël
qu'à la Saint-Sylvestre... ou, pourquoi pas, à Pâques.
Toutes les occasions sont bonnes !